123 0

자비에 돌란 영화에 나타난 퀴어 의미 연구

Title
자비에 돌란 영화에 나타난 퀴어 의미 연구
Other Titles
Etude de significations Queer chez Xavier Dolan
Author
이인숙
Keywords
자비에 돌란(Xavier Dolan); 쥬디스 버틀러(Judith Butler); 퀴어(Queer); 젠더(Genre)
Issue Date
2018-11
Publisher
프랑스문화예술학회
Citation
프랑스문화예술연구, v. 66, Page. 59-84
Abstract
Les films de Xavier Dolan cherchent à révéler et à déconstruire les réseaux de pouvoir socioculturel qui répriment nos vies. Dans trois de ses longs-métrages, Les Amours imaginaires, Laurence Anyways, et Tom à la ferme, le réalisateur décrit comment ces réseaux complexes fonctionnent dans la société à travers le problème du genre. Ses personnages montrent que la distinction entre l’homme et la femme en matière de genre n’est pas essentielle et que le genre revêt diverses formes à travers les actions qui l’expriment. Les deux personnages principaux des Amours imaginaires, Marie et Francis, soignent leur apparence exprimant leur genre à travers leur maquillage, leur coiffure et leur habillement, dans le but de séduire Nicolas. Cependant, plus ils s'y attachent, plus ils se sentent vides et aliénés. C’est parce que le genre qu’ils jouent n’est pas réel, mais imaginaire, d’où la signification connotative du titre de ce film. Xavier Dolan considère le genre comme une variable culturellement construite. Ainsi, il conteste l’idée d’une sexualité constituée et divisée en normal/anormal par l'ordre exclusif de la loi et de la discipline. Dans ses films, il représente des marginaux sexuels, tels que transgenres, transsexuels, homosexuels, bisexuels. A travers leur présence, ses films montrent que l’opposition binaire de la sexualité, homme/femme, homosexuel/hétérosexuel, n’est qu’une fiction. En outre, la sexualité n’est pas établie à un instant donné, mais elle fluctue selon les partenaires, la situation et le moment. Laurence Anyways dénonce la violence sociale que constitue l’exclusion d’êtres considérés comme anormaux en raison de leur orientation sexuelle ou de leur mode de vie. Laurence doit non seulement faire face aux regards anonymes qui ne cachent pas leur dégoût, mais aussi aux paroles grossières, comme on le voit dans la séquence du restaurant. Il court même le risque de devenir un objet de crime de haine. Quand, expulsé de l'école, il boit seul dans un bar, il doit se soumettre aux coups de poing d’un inconnu à cause de son apparence queer. L’île-au-noir où Laurence et Fred se réunissent après trois ans de séparation représente un espace queer d’où est absente toute hégémonie qui conférerait à l’un des termes des oppositions masculin/féminin, homosexuel/hétérosexuel, un statut privilégié. A travers notre analyse des films de Xavier Dolan, nous pouvons comprendre que la sexualité n'est pas un attribut individuel mais une «série de relations». Et il apparaît qu’en tant que dynamique du désir, la sexualité peut subir des changements au cours de nos vies.
URI
http://www.dbpia.co.kr/Journal/ArticleDetail/NODE07562821https://repository.hanyang.ac.kr/handle/20.500.11754/98769
ISSN
1229-5574
Appears in Collections:
COLLEGE OF LANGUAGES & CULTURES[E](국제문화대학) > FRENCH STUDIES(프랑스학과) > Articles
Files in This Item:
There are no files associated with this item.
Export
RIS (EndNote)
XLS (Excel)
XML


qrcode

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

BROWSE