72 0

무두인(無頭人)과 쌍두인(雙頭人) : 디드로 소설의 기형학적 접근 - 『라모의 조카』와 『운명론자 자크』를 중심으로

Title
무두인(無頭人)과 쌍두인(雙頭人) : 디드로 소설의 기형학적 접근 - 『라모의 조카』와 『운명론자 자크』를 중심으로
Other Titles
Acephale et dicephale : une etude teratologique de deux romans diderotiens, Le Neveu de Rameau et Jacques le fataliste et son maitre
Author
이충훈
Keywords
드니 디드로; Denis Diderot; 라모의 조카; Le Neveu de Rameau; 운명론자 자크와 그의 주인; Jacques le fataliste et son maitre; 기형학; la teratologie; 괴물; monstre; 무두인; acephale; 쌍두인; dicephale
Issue Date
2018-09
Publisher
한국불어불문학회
Citation
불어불문학연구, v. 115, Page. 141-179
Abstract
Nul ne peut desapprouver que le materialisme radical diderotien influence par l’histoire naturelle contemporaine sert de base a la teratologie d’Etienne et Isidore Geoffroy Saint-Hilaire au debut du XIXe siecle. Ceux-ci classifient toutes sortes de monstres a l’aide de leur nouvelle science dans laquelle ils pretendent la logique des ecarts apparus dans les phenomenes des etres vivants et les regles dans les erreurs commises par la nature. Cette idee teratologique est deja avancee, nous parait-il, non seulement dans les ouvrages philosophique et scientifique de Diderot, mais aussi dans ses recits romanesques : Le Neveu de Rameau et de Jacques le fataliste, ses deux chefs-d’oeuvre romanesques. Il s’agit de la singularite et de l’originalite des individus qu’on rencontre dans la societe. Dans Le Neveu de Rameau, le narrateur-philosophe est aborde par un fou parasite, Rameau, puis ils representent un double dont l’un devient l’envers de l’autre ; dans Jacques le fataliste, le narrateur presente au lecteur un serviteur saugrenu et son maitre impuissant et la relation completement renversee de ceux-ci secoue la hierarchie sociale soutenue par la convention. Il est donc vrai que l’opposition inconciliable entre le philosophe et Rameau remet en cause le vrai, le bien et le beau ; l’alternative incessante du role et de l’initiative entre le serviteur et le maitre rompt la stabilite arbitrairement instituee des etats sociaux. Il est remarquable de voir les couples d’interlocuteurs dans Neveu et Jacques representes comme un etre uni et inseparable qui ne perd pourtant pas son heterogeneite. Ce n’est donc pas un hasard si nous considerons les interlocuteurs du Neveu comme etant deux tetes unies sur un cou dont l'une n’arriverait jamais a dominer l’autre, ni a le controler, et si Jacques et son maitre sont pris pour un corps sans tete, c’est-a-dire un etre dont le cerveau est incapable de l’emporter sur ses membres et de les mettre a sa disposition. Il n’est pas difficile de deviner que ces idees viennent directement du materialisme diderotien impregne de la physiologie et de l’histoire naturelle a aide desquelles Diderot essaie de refuter le providentialisme et de le detruire toute sa vie. C’est ainsi que nous appelons volontiers, s'il nous est permis, les personnages du Neveu, dicephale, deux tetes sur un corps et ceux de Jacques, acephale, sans tete. Ces deux sortes de monstres nous permettent d’eclaircir l’interet diderotien pour les etres devies et difformes et d’envisager une transition minutieuse depuis les premiers ouvrages de Diderot jusqu’a ses derniers.
URI
http://kiss.kstudy.com/thesis/thesis-view.asp?key=3625937http://repository.hanyang.ac.kr/handle/20.500.11754/105708
ISSN
1226-4350
DOI
10.18824/ELLF.115.06
Appears in Collections:
COLLEGE OF LANGUAGES & CULTURES[E](국제문화대학) > FRENCH STUDIES(프랑스학과) > Articles
Files in This Item:
There are no files associated with this item.
Export
RIS (EndNote)
XLS (Excel)
XML


qrcode

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

BROWSE